Associations iséroises


Le Bon Plan

Publié le 12.07.2022 à 11:01

Le département de l’Isère lance la carte Tattoo Isère 

Le Département, en partenariat avec la Caf de l’Isère, lance la carte Tattoo Isère. Ce dispositif gratuit permettra aux 65 000 collégiens isérois de bénéficier d’une cagnotte pour financer leurs activités sportives, artistiques et culturelles.

Chaque année, les parents des collégiens consacrent en moyenne 200 euros par enfant aux activités extrascolaires. La carte Tattoo est une mesure exceptionnelle qui permettra aux familles intéressées d’inscrire leurs enfants à une discipline sportive de leur choix, afin d’alléger le coût et d’aider les clubs et les fédérations qui avaient perdu beaucoup d’adhérents suite aux périodes de confinement. 

Qui est concerné ?

La carte Tattoo Isère est destinée aux collégiens, pour les aider à financer leurs loisirs. Elle ouvre droit à des réductions chez de nombreux partenaires.

Une cagnotte de 60 € est financée par le Département de l’Isère pour les inscriptions annuelles aux activités sportives, culturelles ou artistiques.

Un bonus culture de 45 € est financé par la Caf de l’Isère pour les familles dont le quotient familial est inférieur à 800 €, soit 105 € d’avantages au total

L’utilisation de la carte 

Cette carte pourra être utilisée chez les milliers de partenaires qui ont adhéré au dispositif : clubs sportifs, associations culturelles, écoles de musique, de danses, théâtres, librairies, tout au long de l’année. Elle donnera également droit à des réductions ou avantages dans les domaines du sport et de la culture.

La démarche pour obtenir la carte Tatoo.

Les parents doivent obligatoirement en faire la demande sur le site isère.fr avant le 15 août. 

la carte tatto fonctionne comme une carte bancaire il faut présenter-la chez un partenaire afin d’effectuer une transaction pour le paiement de vos activités annuelles ou dépenses en librairie.

.


Publié le 11.07.2022 à 13:58

Département de l’Isère : Des activités sportives gratuites en milieu naturel

Envie de réaliser des activités sportives en milieu naturel ? Cet été le département de l’Isère et ses partenaires vous proposent de tester gratuitement des escapades ouvertes à tous (initiés, débutants, familles, enfants et adultes). Comme la randonnée pédestre, l’escalade, la course d’orientation, le yoga, ou bien encore la marche nordique. Une aubaine qui va se poursuivre jusqu’au 4 septembre prochain, et ravir de nombreux intéressés.

Si cela vous tente de tester votre endurance, de laisser derrière vous la canicule, la pollution, et vous mettre au vert, suivez le programme.
  • Samedi 16 juillet 2022 : marche nordique et découverte de l’Espace Naturel Sensible – Le Péage de Roussillon
  • Mercredi 20 juillet 2022 : initiation à l’escalade – Saint-Égrève
  • Jeudi 21 juillet 2022 : marche nordique et biodiversité dans l’Espace Naturel Sensible – Bourg d’Oisans
  • Jeudi 11 août 2022 : découverte de la pêche – Saint Jean de Bournay 
  • Mercredi 17 et jeudi 18 août 2022 : yoga, pilates, marche nordique et mur d’escalade – 10 ans de l’Échappée Belle – Parc du Domaine de Vizille 
  • Vendredi 19 et samedi 20 août 2022 : randonnées en Belledonne – 10 ans de l’Échappée Belle – Freydière et Pré Marcel
  • Dimanche 4 septembre 2022 : marche nordique, VTTAE – Parc Naturel de Chambaran 
Pour vous inscrire, rendez-vous sur Isère Outdoor ou directement sur l'application (IOS & Android)


Publié le 07.07.2022 à 12:39

Les bons plans culturels de l’été !

Vous êtes à Grenoble ou dans ses environs durant l’été ? Les occasions de se divertir et de se cultiver ne manquent pas ! Voici une sélection de sorties culturelles gratuites ouvertes à tous et à toutes.

  • Les Éclats de Culture organisés par la ville de Grenoble, jusqu’au 30 août.

Des spectacles de danse, musique, contes, théâtre, cirque, clown viendront égayer les rues et les parcs aux quatre coins de la ville.

Pour plus d’informations : https://www.grenoble.fr/2711-eclats-de-culture.htm

Concerts et soirées musicales

  • La 23e édition du Cabaret Frappé, du 15 au 20 juillet au jardin de ville.

Cette année on nous offre des sonorités pop, tropicales, tribales, rap, techno, hip hop, variété française, musique du monde… il y en a pour tous les goûts ! Au programme, LMZG (electro-swing), Aloïse Sauvage (rap), Terrenoire (hip hop électro), Makoto San (techno), Ichon (rap) et bien d’autres artistes.

Le Festival Divercities, un évènement unique du Cabaret Frappé, aura lieu le 16 juillet à 21h30. C’est le fruit d’une résidence artistique à la Bobine, une rencontre artistique multiculturelle, entre musique et danse.

Info :  Programmation – Grenoble.fr

  • La Bastille de Grenoble organise des concerts du 22 juillet au 26 août, tous les vendredis à 18h30. L’occasion de découvrir des artistes émergents aux airs de techno, pop française, reggae, soul.

Info :  https://bastille-grenoble.fr/work/live-a-la-bastille/

  • Le festival Uriage en Voix aura lieu au parc d’Uriage le 4 septembre, avec les Têtes raides, Melba, Lamuzgueule, la Balade des Barons Barrés (cirque et musique).

Info : Programmation 2022 — Uriage en voix

Cinéma en plein air 

  • Le cinéma Mon Ciné de la ville de Saint-Martin-d’Hères organise des projections en plein air du jeudi 7 juillet au samedi 27 août. Gargarine de Fanny Liatard, Le Roi Lion de Jon Favreau, Ibrahim de Samir Guesmi, etc.

Info : 7 séances CINÉ PLEIN-AIR (GRATUIT) du jeudi 7 juillet au samedi 27 août – à voir en famille ! 

  • Le cinéma Le Méliès diffusera des films des studios Ghibli du 7 au 27 juillet. A voir : Le Voyage de Chihiro, Porco Rosso et autres films de Hayao Miyazaki.

Info : https://www.facebook.com/events/738442437282328/738442450615660?active_tab=about

  • Images en Balade, projet d’action cinématographique propose son festival de cinéma du 16 au 31 juillet en Valdaine (pays voironnais).
    Au programme : projections sur écran géant, ateliers jeune public, exposition de voitures de collection…

Info : https://www.flipsnack.com/9FB7DEFF8D6/festival-images-en-balade-2022-le-programme.html

Théâtre, danse 

  • Créarc, association culturelle et artistique, propose des spectacles de théâtre jusqu’au 10 juillet

Info : https://www.crearc.fr/le-programme-reseau-jeune-theatre-europeen-actualites-activites-coproductions-spectacles-seminaires-europe-europeen-jeunesse-jeune-grenoble-artistes-comediens-comediennes-coproductions-stages-spectac/

  • Le Prunier Sauvage organise les festival Les Beaux Jours du 7 au 29 juillet au parc des Champs Elysées. Des spectacles et ateliers de musique, danse, contes, théâtre, marionnettes… A partager, entre amis ou en famille.

Info : https://lepruniersauvage.com/les-beaux-jours-juillet-2022/

Musées et expositions

  • Le portail des 11 musées départementaux d’Isère est une mine d’or pour découvrir des évènements gratuits. Concerts, visites guidées, ateliers… De quoi s’occuper cet été !  

Info générale sur les musées : https://musees.isere.fr/sites/portail-musee-fr/files/2021-10/dcp_guide_reseau_des_musees-compresse.pdf

L’agenda : https://musees.isere.fr/liste-agendas?akey=gratuit&cat=All&musee=&date_debut=&date_fin= 

  • Le musée de Grenoble propose des ateliers pour enfants et adultes. Vous pourrez découvrir des collections ou participer aux ateliers en lien avec l’exposition En roue libre. 

Info : https://musees-grenoble.oxygeno.fr/ 

  • Les bibliothèques municipales de Grenoble organisent l’exposition en plein air L’autre côté de la montagne, autour du livre de l’illustratrice Géraldine Alibeu. Elle organise également des lectures ateliers « papiers découpés » dans le thème du paysage. Du 1er au 31 juillet sur la montée de la Bastille.

Info : https://www.bm-grenoble.fr/


Publié le 06.07.2022 à 11:54

L’Été Oh ! Parcs : Des animations gratuites pour les petits et les grands

Comme chaque année « L’Été Oh ! Parcs » revient avec un flot d’animations estivales gratuites pour les petits et les grands, histoire de profiter des vacances et du beau temps (ateliers créatifs, danse, jeux, animations sportives et culturelles). Une 16ème édition qui débute officiellement ce samedi 9 juillet au parc Paul Mistral, au parc Jean Verlhac et au parc des Champs Elysées (Bachelard), pour faire vibrer les Isérois.

Et puis durant ce mois de juillet 2022, la caravane des sports proposera aussi ses activités du mardi au vendredi de 17h30 à 21h et le samedi de 14h30 à 18h, via des ateliers sportifs de découverte et d’apprentissage (accès libre et gratuit tous publics, mixte de 7 à 77 ans). Inscription sur place auprès des animateurs.

  • Le 8 juillet quartier de l’Alma
  • Le 22 juillet quartier Capuche au parc Pompidou
  • Le 23 juillet quartier Malherbe
  • Les 15 et 29 juillet quartier Villeneuve au parc Jean Verlhac
  • Le 14 juillet quartier Village Olympique
  • Le 26 juillet quartier Teisseire au parc Ouagadougou – Le 9 juillet à la Bifurk
  • Les 13, 20 et 27 juillet quartier Mistral
  • Les 16, 19 et 28 juillet quartier Jouhaux

Pour en savoir plus : https://www.grenoble.fr/2714-sports.htm

Au parc Paul Mistral du 9 juillet au 28 août (11 Boulevard Jean Pain 38000 Grenoble)

  • Point information : inscription et prêt de matériel (table de ping-pong, balle, etc.) de 10h à 12h et de 14h à 19h30.
  • Cirque de 14h à 18h (sauf le lundi, mais aussi le 14 juillet et le 15 août).    
  • Mur d’escalade le mardi et jeudi en juillet, et le mercredi et vendredi en août de 14h à 19h.
  • Jeux d’eau de 14h à 19h.    
  • VTT (jeudi, vendredi, samedi) de 14h à 18h.    
  • Espace loisir de 14h à 19h30.    
  • Danse et yoga de 14h à 20h.
  • Bibliobus les lundi et jeudi de 16h à 18h30 (sauf 14 juillet et 15 août)

Le 30 juillet aux Clos des fleurs.

Au parc Jean Verlhac à la Villeneuve du 9 au 31 juillet (75 Galerie de l’Arlequin 38100 Grenoble)

  • Mur d’escalade : mercredi, dimanche et 14 juillet de 15h à 19h00    
  • Atelier Cirque : vendredi de 16h à 19h 
  • Espace loisir : tous les jours de 15h à 20h00

Au parc des Champs Elysées (Bachelard) du 9 au 31 juillet (59 Rue Albert Reynier 38100 Grenoble)

  • Kayak : tous les jours de 15h à 19h00 (à l’exception du 20 juillet)    
  • Mur d’Escalade : vendredis et samedis de 15h à 19h00
  • Atelier Cirque : mercredi de 16h à 19h 
  • Espace loisir : tous les jours de 15h à 18h30 

https://www.grenoble.fr/2710-ete-oh-parcs.htm


Publié le 04.07.2022 à 11:01

 Valérie Rocheron, encadrante technique au  chantier d’insertion, l’Arbre fruité

Encadrante technique et gestionnaire commerciale, Valérie Rocheron travaille pour le chantier d’insertion, le restaurant de l’Arbre fruité.

Son parcours professionnel est varié. Elle a travaillé dans la vente, l’animation, et a même eu pendant trois ans la responsabilité d’une brasserie avant de commencer cette vie professionnelle d’encadrement technique en chantier d’insertion. 

Après de graves problèmes de santé qui l’empêchent de rester debout trop longtemps, elle cherche à se réorienter. Elle suit une formation de prise de confiance en soi. Puis commence à travailler comme encadrante technique et gestionnaire au restaurant d’insertion l’arbre fruité en 2017.

L’arbre fruité

Chantier d’insertion dans le domaine de la restauration, l’Arbre fruité embauche des salariés en vue de faciliter leur insertion sociale et de rechercher les conditions d’une insertion professionnelle durable.

Valérie y forme et gère le personnel et la salle de restaurant. Elle assure aussi le service commercial et les liens avec les fournisseurs et les clients, ainsi que les entreprises.

Un métier vivant

Valérie a découvert le travail social lorsqu’elle était bénévole au secours populaire.

J’ai toujours aimé travailler dans le social, c’est un métier vivant et je suis contente de travailler ici avec toute l’équipe de l’arbre fruité. J’aime le travail en lien avec les gens .

Nos salariés ont un premier contrat de 4 mois, puis ils peuvent enchaîner jusqu’à 24 mois maximum. Ils restent en moyenne entre un an et un an et demi, si tout se passe bien, avant d’être embauchés ailleurs. Car c’est notre objectif de les accompagner socialement et dans leur parcours professionnel. On travaille avec la Mission Locale, Pôle Emploi, les travailleurs sociaux .

Valérie poursuit “ Il s’agit tout d’abord de permettre à des personnes sans emploi de se réinsérer par le travail et de favoriser la reconstitution du lien social par le sentiment d’appartenance à une équipe de travail .

Pour elle ce qui compte c’est de pouvoir mettre tout son savoir au service des salariés, et de valoriser leurs compétences.

Elle assure que la solidarité et la communication sont très importantes dans les structures de l’insertion Je maîtrise bien les outils de  communication et je pense que ce sont des outils indispensables dans nos structures d’insertion. Je suis toujours en relation avec les fournisseurs, je dois négocier avec eux et avoir de bonnes relations avec les clients .

Le restaurant d’insertion de l’Arbre fruité, dans le quartier de la Villeneuve,  accueille chaque année une vingtaine de femmes « employées en insertion », pour une durée de 6 à 24 mois. Ce restaurant permet aux femmes « abîmées par la vie » de retrouver un espace et un travail où elles peuvent « se remettre sur pied ».

La cuisine est un plaisir 

La cuisine compte beaucoup pour Valérie. Pour moi c’est un plaisir. Ce métier permet de prendre confiance en soi car il donne une vision réaliste de mes capacités .

Pour elle la difficulté de son poste est la gestion parallèle de la production et du chiffre d’affaires

La crise sanitaire a eu un impact direct et durable sur les chantiers et structures d’insertion. Avant le Covid, le taux d’employabilité des salariés était de 38 pour cent. Mais aujourd’hui, la situation est plus compliquée et les employeurs dans les restaurants recrutent peu.   

L’arbre fruité offre aux demandeurs d’emploi une opportunité de construire leur projet professionnel en créant leur parcours.  Et une vraie occasion pour eux d’ouvrir une porte vers le marché du travail.


Publié le 30.06.2022 à 11:25

L’épicerie solidaire et sociale Dounia : un soutien précieux pour tous

Située place Beaumarchais à Échirolles, Dounia est une association qui existe depuis 2002. Elle aide les personnes en situation de précarité qui peuvent ainsi faire leurs courses à moindre coût. L’association Dounia dispose de trois boutiques, situées dans une seule et même rue d’Échirolles : une épicerie solidaire, une boutique de vêtements et une boutique de cosmétiques.

Les membres de Dounia peuvent acheter toutes sortes de produits :denrées alimentaires, cosmétiques, jouets, vêtements solidaires et autres produits utiles au quotidien. Tous sont vendus entre 30 % et 80 % moins chers que dans le commerce.

En outre, l’association assure l’aide aux personnes sans papiers en les conseillant, les écoutant et les guidant vers les structures adaptées grâce à une permanence juridique dans les locaux de l’association.

Dounia assure aussi une collecte de médicaments, qu’elle envoie aux malades, en particulier Maghrébins. Dans ce cas, l’association joue un rôle d’accompagnement pour les malades étrangers pour lesquels les soins ne sont pas proposés dans leur pays d’origine.

L’équipe de Dounia:Dounia fonctionne grâce à quatre employés et à des dizaines bénévoles.

Quels sont les critères pour profiter de ces tarifs ? L’accès à l’épicerie Solidaire se fait selon des critères sociaux. Il faut justifier d’un quotient familial inférieur à 700 euros et adhérer à l’association. Près de 1 500 familles, d’Échirolles et de Grenoble notamment, en bénéficient aujourd’hui.

Pour bénéficier des services et avantages de l’association Dounia, il faut déposer un dossier de candidature afin d’obtenir la carte et devenir membre. Personnes aux revenus modestes, femmes seules, travailleurs pauvres, chômeurs… toutes les personnes en situation de précarité peuvent déposer leur dossier de candidature.

Dounia est aussi un lieu d’échange et de partage entre les membres bénéficiaires, qui permet de renforcer les liens sociaux. 

5 avenue d’Auvergne 38130 Échirolles

1, place des Cinq Fontaines – BP 248

38433 Échirolles Cedex

tél. 04 76 20 63 00


Publié le 15.06.2022 à 09:32

Caf de l’Isère : Une aide exceptionnelle au transport pour partir en vacances

Comme chaque année, la Caf de l’Isère renouvelle son aide aux vacances d’été en faveur des bénéficiaires désireux de changer d’air. Un coup de pouce bienvenu qui s’étoffe cet été d’une nouvelle aide exceptionnelle au transport, et ce, quel que soit le mode de transport choisi (train, voiture, transports en commun). Le montant de cette aide est calculé en fonction de la distance parcourue entre votre lieu de résidence et votre lieu de destination.

Soit 100 € pour une distance comprise entre 200 et 400 kms, et 200 € pour une distance supérieure à 400 kms.

Comment en bénéficier ?

Il faut avoir un quotient familial inférieur ou égal à 700 € (celui retenu pour l’aide aux vacances). Avoir réservé votre séjour AVF (Aide aux vacances familles) dans une structure labellisée Vacaf. Avoir réglé vos arrhes ou votre acompte à la structure de vacances avant votre départ. Enfin le séjour doit être réalisé pendant la période estivale comprise entre le 8 juillet et le 31 août 2022.

Cette aide exceptionnelle sera versée par la Caf dans le mois qui précède votre départ.

Important à savoir !

Ne tardez pas à réserver votre séjour car les aides aux vacances et au transport sont accordées dans la limite des fonds disponibles. En cas de non-réalisation de votre séjour, la Caf procédera au recouvrement de l’aide au transport qui vous aura été versée.

Pour en savoir plus cliquez ci-dessous ! 



Publié le 07.06.2022 à 15:49

Les écoles de la 2ème chance (E2C), une véritable passerelle vers l’emploi

Vous êtes jeunes, âgés de 16 à 25 ans, vous êtes sortis du système éducatif sans diplôme ni qualification ? Vous êtes confrontés à la difficulté d’intégrer le monde du travail ? Savez-vous qu’il existe des écoles de la 2ème chance pour vous?

Qu’est-ce qu’une école de la 2ème chance ?

Les écoles de la 2ème chance est un dispositif d’insertion sociale, citoyenne et professionnelle à destination des jeunes âgés de 16 à 25 ans (30 ans si handicap) qui sortent du système scolaire sans diplôme et sans qualification et qui se trouvent confrontés à la difficulté d’intégrer le monde du travail.
Elles permettent à ces jeunes de suivre un parcours de formation en alternance avec l’entreprise, dans le but de construire un projet personnel et professionnel.
Les objectifs sont de retrouver soit un emploi soit un contrat d’apprentissage soit d’entrer dans une formation qualifiante.
Dans ces écoles, les savoirs de base sont revisités afin de consolider les compétences acquises. La formation propose des stages en entreprise (40% du temps) pour découvrir des métiers et construire son projet professionnel. Elle comprend aussi une remise à niveau des savoirs de base en maths, français, informatique. L’accompagnement et la formation, le conseil et le suivi sont individualisés. En fin de parcours, une attestation de compétences acquises est remise aux stagiaires.
Ces écoles offrent un double avantage à ces jeunes, d’une part la formation et d’autre part une rémunération.
La première École de la 2e Chance a été créée à Marseille en 1997, sur la base des principes inscrits dans le Livre Blanc « Enseigner et apprendre : vers la société cognitive », présenté par Édith Cresson et adopté par la Commission européenne en 1995.

Une formation de 4 à 18 mois selon les besoins

La durée de la formation dépend du temps nécessaire pour acquérir les savoirs et compétences nécessaires à l’insertion dans la vie active. Elle peut aller de 4 à 18 mois avec une moyenne de 7 à 9 mois.
Le parcours est variable en fonction des besoins de chaque jeune. Il se déroule généralement en 5 étapes : Évaluation et plan de formation avec une période d’intégration progressive;
Découverte de métiers, stages en entreprises et consolidation des savoirs de base;
Confirmation du projet professionnel avec l’acquisition de gestes professionnels;
Préparation à l’emploi et ou à la formation;
Suivi et accompagnement jusqu’à 1 an après la sortie de l’E2C.

Comment prendre son inscription?

Les inscriptions se font durant toute l’année. Vous pouvez intégrer une école quand vous voulez. Le seul critère de sélection est la motivation. À l’entrée, les écoles procèdent à des entretiens individuels ou avec un jury pour détecter chez les candidats une réelle envie de s’engager.
Deux possibilités vous sont offertes pour vous inscrire :
Soit vous contactez directement une des écoles du réseau en remplissant le formulaire en ligne pour demander à passer un entretien. Si c’est favorable, votre inscription sera finalisée et vous suivrez votre formation dans les locaux de l’école et dans des entreprises partenaires.
Soit, vous contactez la mission locale la plus proche de chez vous pour la constitution de votre dossier de demande d’admission.
Certaines écoles organisent souvent des réunions d’information pour expliquer leur fonctionnement, mais aussi des journées portes ouvertes comme c’est le cas de E2C Grenoble.
L’inscription est gratuite et la rémunération (en moyenne de 300 € par mois) varie en fonction de la situation de chaque candidat ou candidate.
Bon à savoir : les écoles mettent en place un pôle social pour trouver des solutions face aux problèmes de logement, de santé, de transport, de garde d’enfants, parfois aussi de surendettement. Cet accompagnement est en continu tout le long du parcours.

Qui finance ces écoles?

Les écoles de la 2ème chance bénéficient du financement des régions et de la taxe d’apprentissage.
En tant qu’acteur pivot de la formation professionnelle, les Conseils Régionaux sont les principaux financeurs de ces écoles. Ils sont également les uniques financeurs de la rémunération des bénéficiaires comme stagiaires de la formation professionnelle.
Les modalités du financement des E2C par l’État sont définies dans la circulaire du 5 mai 2009 relative au développement et au financement des Écoles de la deuxième chance. La contribution de l’État (ministère chargé de l’Emploi et ministère de la Ville – CGET) s’inscrit ainsi dans une logique de cofinancement avec les collectivités territoriales et le Fonds social européen (FSE). Les écoles labellisées peuvent, en outre, percevoir des versements exonératoires de la taxe d’apprentissage.
La France compte actuellement plus d’une centaine d’écoles de la 2ème chance sur le territoire national. 15268 stagiaires ont ainsi été accueillis en 2021, soit une hausse de 7,6% par rapport à 2020.
Il faut noter que les écoles de la 2ème chance sont aujourd’hui un complément des efforts de l’enseignement initial sur les décrocheurs. C’est une véritable passerelle vers les contrats de travail en alternance et un outil des politiques publiques de réinsertion des jeunes sans emploi et sans qualification.

Témoignages de quelques jeunes de l’école de la deuxième chance de Grenoble rencontrés lors des journées portes ouvertes du 02 juin 2022

Rémy et Tenzin, anciens stagiaires, en service civique E2C Grenoble

Rémy, 20 ans, est en service civique pour 6 mois à l’E2C de Grenoble
“ J’ai découvert cette école grâce à ma référente Mission Locale. Quand je suis arrivé à l’E2C comme stagiaire, je n’avais pas confiance en moi, je vivais en solitaire et je ne pouvais pas adresser un mot à qui que ce soit. Je n’avais aucun projet personnel ni professionnel. Après avoir fait plusieurs stages pendant mon parcours, j’ai trouvé ma formation BAFA pour être animateur. Me voici en service civique, capable de faire le guide aux journées portes ouvertes. Au-delà de la formation professionnelle, j’ai appris le savoir-vivre. Et je suis fier aujourd’hui de passer par cette école qui m’a redonné de l’espoir en m’ouvrant la porte à l’emploi”

Tenzin, 23 ans, est en service civique à l’E2c de Grenoble
Je suis venue d’un pays étranger, arrivée en France, je n’avais aucun niveau en français. Grâce à mon parcours à l’E2C, j’ai acquis des connaissances me permettant d’aller vers l’emploi et/ou une formation. Après 4 mois de parcours, j’ai trouvé une formation d’agent d’accueil. Aujourd’hui je suis heureuse d’avoir eu cette deuxième chance et de travailler dans le domaine qui me plaît”

Fatiya, stagiaire E2C Grenoble

Fatiya, est stagiaire à l’E2C de Grenoble
« Au début de ma puberté, je n’avais aucune motivation pour l’école. Elle n’était pas une priorité pour moi. Mais avec l’âge, je réalise qu’on ne peut rien faire de mieux dans la vie sans apprendre. Sans diplôme ni qualification, je n’avais pas confiance en moi et j’étais sans espoir. Aujourd’hui, je suis inscrite à l’E2C. C’est vraiment une deuxième chance, J’ai trouvé de la motivation et de la confiance en moi. Je suis en train de réaliser un projet collectif pour tous les stagiaires. Je suis fière de moi, car je peux encore espérer à un avenir réussi grâce à l’E2C.

Quelques écoles de la 2ème chance en Isère
En Isère, outre l’école de Grenoble, deux autres écoles sont disponibles à Voiron et à Vienne.
Site de Grenoble (siège) 8 rue Aimé Pupin, 38100 Grenoble 04 76 29 03 03
Site de Voiron, 26 rue Dode, 38500 Voiron
Site de Vienne, 5 cours Verdun, 38200 Vienne

Plus d’infos sur les E2C Isère