Associations iséroises


 Le Verger Aventure
Cf aussi le "site amiral" des jardins partagés : BRIN D'GRELINETTE (l' asso produit des fruits et légumes, de la sève de bouleau, des herbes aromatiques et plein d'autres comestibles étonnants, mais peu de flux de syndication :)

Publié le 29.04.2022 à 11:57

Transducteurs de météores : saison 2

Comme l'an dernier, les étudiants de première année de l'école d'architecture sont venus posés leurs transducteurs de météores.Petit rappel : un météore est un effet météorologique (vent, lumière, pluie, neige, etc.) et le transducteur permet de le révéler ou de l'amplifier via une installation.IMG_3260Le premier transducteur est consacré à l'eau. L'eau est récupéré dans deux bidons d'eau et par un cheminement en bambous s'écoule vers la rizière. Des effets de rétention permettent par l'inertie du système un écoulement en goute à goutte.IMG_3262

IMG_3266

Le deuxième prend en compte le vent. Dans chaque pot se trouve un petit carillon à chaque fois dans une matière différente. le transducteur est orienté nord/sud/est/ouest. ce qui fait qu'a chaque direction de vent est associé un son différent.

IMG_3268Le troisième transducteur permet de révéler la noue (bassin de rétention des eaux de pluie du tennis couvert). C’est un lieu peu regarder et surtout inaccessible.une série de cercles en saule tressé attire l'attention, surtout que le dernier cercle enserre un miroir orienté à 45° qui donne à voir ce qui se passe au pied de la noue.A coté un long bambou percé permet de coller son oreille et d'entendre ce qui se passe à ce même pied de la noue.

IMG_3271Le quatrième est une structure bambou similaire à une porte monumentale qui permet soit de regarder le ciel à la verticale ou de regarder le paysage aux alentours entre les mâts. pour renforcer l'effet de verticalité des plantes volubiles (houblons et ipomées) ont été plantés au pied de chaque mâts.

IMG_3276Le dernier transducteur parle de lui même. il s'agit de regarder les saules à partir de différents points de vue pris dans le verger.

IMG_3279

 

Celui là permet de regarder les saule à partir de la mare.IMG_3275et celui là, permet de s'allonger pour regarder le saule par en dessous.Deux autres traces à partir de la plateforme et au fond du verger donnent encore une autre vue des saules.Vivement l'année prochaine année pour la saison 3.


Publié le 28.04.2022 à 10:47

Construction de l'abri à reptiles

20220427_142529C'est les vacances, il fait beau et nous avons une équipe de chantier jeunes de la ville de Grenoble pour trois demi-journées, la construction de l'abri à reptiles peut commencer. A partir des plans trouvés sur la Salamandre et sur le net (voir les billets précédents) on va improviser en fonction du terrain et des matériaux (tous de récup) à notre disposition.Première étape : Creuser la butte sur un mètre de profondeur et 1,50 mètres de largeur.20220427_14253620220427_142547Voila les matériaux récupéré de ci delà au gré de nos ballades : briques creuses, parpaing cassé, tuiles diverses, gros gravats, etc. Sans oublier tous les galets et pierres du verger, dont ceux trouvés au fond de la mare lors des parties de pêches.

20220427_152459Le deuxième après 20220427_165125midi, après avoir été chercher des tuiles complémentaires au jardin de la Poterne et fait des orifices de la taille d'un serpent dans les briques et parpaing avec des burins et des marteaux, on commence par installer la façade d'entrée des reptiles (potentiels) et juste derrière, on monte, un à un, les étages en tuiles. Des galets sont positionné entre chaque étage de tuiles pour laisser des espaces pour l'hivernation des reptiles.20220428_14221220220428_143219

Le troisième et dernier après midi, on rempli de caillasse, gravats et autre débris le dessus du dernier étage et on installe une espèce d'étanchéité en tuiles pour éviter que la terre et la pluie pénétrent trop dans l'immeuble à reptile.

20220428_15095920220428_161657Il ne reste plus qu'a recouvrir de terre (celle du décaissement) pour redonner de l'allure à la butte. Cette masse de terre est utilisé comme couche d'isolante et d'étanchéité.A droite la vaillante équipe (moins une qui s'est cachée) qui a construit cet abri à reptile et qui pourront écrire sur leur CV qu'ils ont œuvré à la protection de la biodiversité.20220428_155943Le lendemain matin, je suis passé arroser la terre pour la maintenir un peu et semer du trèfle et de la moutarde blanche pour enraciner tout cela !Maintenant, il n'y a plus qu'a observer régulièrement si cet espace obtient la faveur des couleuvres, lézards et orvets qui passent par le verger ... au pire, je connais un paquets d’insectes et d'arachnides qui vont en profiter et en faire leur villégiature.


Publié le 25.04.2022 à 16:27

Pêche à l'épuisette : épisode 2

Resized_20220425_171728Resized_20220425_171757Et c’est reparti pour un deuxième après midi de pêche à l'épuisette. Fort de l'expérience de la veille, on a remis la pompe de vidange en marche pour encore s'approcher plus près des carpes.Et bingo, on attrape la carpe koï de 35 cm. C'est la dernière des quatre carpes que quelqu'un avait jeté il y a maintenant  4 ans.

Resized_20220425_181655

Resized_20220425_181703

Et comme on a vraiment pris le coup, on pêche une vingtaine de carpes intermédiaires. Je vous montre pas le seau d'alevins, mais il y en avait plus d'une centaine.Ce coup ci, c'est bon ... pas le moindre museau de carpe, petite ou grande, ne pointe son nez.ouf ! les plantes vont pouvoir respirer !


Publié le 24.04.2022 à 15:52

Pêche à l'épuisette : épisode 1

Resized_20220424_163945Resized_20220424_153902

Comme prévu, nous sommes venus avec une pompe de puisard pour vider la première marche de la mare.

Du coup, l'épuisette atteint le centre de la mare, même si les nénuphars gène la manœuvre. Mais cela nous permet de faire une bonne pêche d'alevins de deux ans.Surprise, je trouve un silure dans l'épuisette. Comment est-il arrivé là ? mystère. soit quelqu'un l'a jeté là soit un œuf ou un alevin est arrivé sous l'aile d'un canard migrateur.

 

Resized_20220424_170046

Resized_20220424_171352

Après, on commence à avoir le coup, et on pêche du lourd. Plusieurs carpes intermédiaires et une grande de 25 cm.Comme on ne savait pas trop commencer transporter les plus gros poissons, on décide de les laisser dans une nasse au centre de la mare. Erreur, le silure à tuer toutes les carpes avec son dard. On apprend donc que le silure en plus de ses aiguillons, à un dard venimeux !.


Publié le 17.04.2022 à 15:05

Pêche au filet

20220417_160941C'est le lundi de pâques et il fait beau. Pour changer des poissons en chocolat, on organise une partie de pêche au filet pour capturer les carpes Koï. Celles qui sont en train de détruire la faune le la mare.on tend un filet de part et autre de la mare (c'est un filet de chantier à mailles fines), on leste le filet de pierre pour qu'il s'enfonce sous l'eau, on attend un quart d'heure et on relève.

 

 

 

 

20220417_155534

20220417_161016

Une fois déposé la filet à terre, on récupère la friture pour la garder dans un seau.Inévitablement, on récupère des grenouilles dans le filet que l'on relâche dans la mare

20220417_16194920220417_162251

Les enfants de Violaine pêche à l'épuisette en parallèle ... ce qui accroit notre pêche. On récupère même une carpe intermédiaire de 10 cm.

20220417_173511

Voila le résultat de cet après midi de pêche ...... qui a été relâché dans des bassins possédant déjà des carpes communes ou miroirs.Conclusion, il va falloir installer une pompe pour vider un peu plus la mare. On pourra s'approcher un peu plus des poissons.


Publié le 20.03.2022 à 16:16

Entretien de printemps

IMG_3245Le temps est un peu gris, mais on se retrouve au verger pour un entretien de début de printemps.Le tipi en saule part dans tout les sens, quelques coup de sécateurs et il reprend forme. J'en profite pour replanter trois perches de saule pour qu'il retrouve sa forme d'origine.IMG_3247

IMG_3249

Quelqu'un a pris les tuteurs de l'amandier pour faire un barbecue. En récupérant trois pieux et quelques planches, on remplace le tuteurage. l'amandier est contenu avec des vielles chambre à air usagées.IMG_3251Tout le fond du verger est dégagé à la faucille. cela dégage le saule tortueux, les deux fusain d'Europe et le laurier sauce.

IMG_3253

J'en profite pour réparer le dernier transducteurs de météores encore présent au verger.