LePartisan.info À propos Podcasts Fil web Écologie Blogs Revues Médias
Observatoire stratégique de l'information
Souscrire à ce flux
Analyse l’impact de l’information sur la situation politique et sociale des pays, et sur les relations internationales

Accès libre

▸ les 10 dernières parutions

25.01.2024 à 16:45

Faut-il brûler les riches ? Plongée au coeur des nouveaux narratifs anticapitalistes

Damien Liccia

Depuis la crise sanitaire et les élections de 2022, les mentions des ultra-riches augmentent en ligne, critiquant leur impact environnemental et politique. Influencées par des théories complotistes, des communautés amplifient ces discours, créant un mélange de militantisme et de conspirationnisme.

L’article Faut-il brûler les riches ? Plongée au coeur des nouveaux narratifs anticapitalistes est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

Lire plus (456 mots)

Les mentions des ultra-riches à des fins de dénonciation des grandes fortunes augmentent significativement dans le débat public en ligne, en particulier depuis la crise sanitaire (fin-2021) et la séquence électorale de 2022 (présidentielle puis législatives), sur les réseaux sociaux et le web.

Parmi les publications mentionnant ce terme, celles critiquant l’impact du mode de vie des grandes fortunes sur l’environnement et leur poids politique (33%) arrivent devant celles ayant trait aux profits qu’ils tireraient des soubresauts de l’actualité mondiale, comme la crise sanitaire ou la guerre en Ukraine (32%).

Première cause de ce basculement : la stratégie de conflictualité de LFI et la mobilisation des activistes écologistes à l’occasion de la polémique sur les jets privés et de la réforme des retraites. En dernier ressort, leur mobilisation vise Emmanuel Macron et le Gouvernement, accusés de collusion avec les grandes fortunes. D’après les tenants les plus extrêmes du narratif, l’exécutif actuel serait aux mains des ultra-riches, selon une logique de pouvoir occulte habituelle dans les sphères conspirationnistes.

Cette mobilisation est la résultante d’un travail théorique mené de longue date à gauche, porté par des intellectuels et des associations militantes, mais elle est aussi le fruit d’une mobilisation des communautés « conspirationnistes » agrégées durant la crise sanitaire, influencées notamment par la théorie du « great reset », et jouant le rôle d’alliés de circonstance.

Ces communautés alternatives sont notamment enclines à amplifier la diffusion des discours sur les ultra-riches, ainsi qu’à leur ajouter, lorsque celle-ci n’est pas originellement présente, une dimension complotiste.

Ces communautés, qui sont aussi aujourd’hui les plus actives sur certains réseaux sociaux comme X, démultiplient l’audience des narratifs contre les ultra-riches, qui participent dès lors à diffuser un certain imaginaire conspirationniste.

Certains acteurs, médias et leaders d’opinion, jouent un rôle de passerelle entre les écosystèmes militants à gauche et des écosystèmes complotistes. Ce « confusionnisme » peut être le fruit d’une bascule idéologique de certains d’entre eux, ou d’une opération tactique à des fins de gains d’audience.

L’article Faut-il brûler les riches ? Plongée au coeur des nouveaux narratifs anticapitalistes est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

09.01.2023 à 09:39

La propagande russe à l’épreuve de la déplateformisation

Damien Liccia

Après l'invasion de l'Ukraine en 2022, la Russie utilise des blogueurs nationalistes pour propager sa propagande. Malgré la restriction des médias officiels comme RT et Sputnik, ces blogueurs sur Telegram influencent les opinions globales. Des "passeurs de contenus" aident à internationaliser ces narratifs, déjouant la modération des plateformes.

L’article La propagande russe à l’épreuve de la déplateformisation est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

Texte intégral (727 mots)

En envahissant l’Ukraine en février 2022, la Russie s’est également lancée dans une campagne à l’échelle globale pour rallier les opinions mondiales à sa cause. Avec la “déplateformisation” de ses médias officiels RT et Sputnik, le dispositif de propagande officiel de l’État russe a accusé une perte importante en termes de visibilité et d’influence à l’international. Pour autant, la circulation des contenus pro-guerre reste assurée sur le web et les réseaux sociaux par une nébuleuse de blogueurs nationalistes russes dont les contenus, visant en premier lieu les opinions russes et ukrainiennes, sont traduits et relayés dans le reste du monde par l’entremise de “passeurs de contenus”. Une étude, réalisée par l’agence IDS, s’intéresse aux stratégies déployées par ces différents acteurs pour contourner la modération des plateformes, aux narratifs qu’ils diffusent et au processus d’internationalisation de ces contenus.

Une propagande sur Telegram menée par des blogueurs sans lien officiels avec le Kremlin

L’étude s’appuie sur une cartographie de 1 800 chaînes russophones publiant sur la guerre en Ukraine sur Telegram, à l’origine de plus de 8 millions de posts depuis janvier 2022. Certaines d’entre elles, comme Rybar, Colonel Cassad ou Golos Mordora, sont suivies par plusieurs centaines de milliers de personnes et jouent le rôle de véritables médias sur la guerre en Ukraine. Leur grande liberté de ton vis-à-vis du commandement militaire russe (notamment lors du retrait de l’armée russe de Kherson), leur idéologie nationaliste jusqu’au-boutiste et leur influence croissante interrogent sur le rôle que ces blogueurs pourraient jouer dans la suite du conflit – notamment en cas de défaite et de désaveu de l’actuel pouvoir russe.

De quoi parle la blogosphère russe sur Telegram ?

Bien que ces blogueurs ne sont pas officiellement liés à l’État russe (mais entretiennent pour certains des liens avec des oligarques proches du Kremlin comme Evgueni Prigojine), leur contenus s’inscrivent pleinement dans l’entreprise globale de propagande autour de la guerre en Ukraine. Ceux-ci sont notamment repris et relayés par un écosystème de 23 faux médias locaux en Ukraine, qui cherchent à légitimer l’invasion auprès des minorités russes dans le pays. De même, l’étude met en lumière un écosystème de chaînes Telegram “officielles” créés en mars et avril 2022 cherche à normaliser la présence russe dans les territoires occupés.

Une diffusion des contenus pro-russe à l’international via l’entremise de “passeurs de contenus”

Si les contenus diffusés par l’écosystème nationaliste sur Telegram visent en premier lieu les opinions russes et ukrainiennes, leur influence s’étend cependant à l’international. L’étude montre le rôle joué par certains « passeurs de contenus » qui continuent de relayer les contenus des médias russes (notamment ceux de Sputnik Afrique) en promouvant l’usage de VPN pour y accéder, en traduisant des posts de blogueurs nationalistes pour assurer leur diffusion ou en exploitant les failles de la modération des grandes plateformes.

Mapping des utilisateurs partageant des articles issus de Sputnik Afrique

Ainsi, l’analyse de la diffusion du terme “ukronazis” sur Twitter, popularisé depuis le début de l’invasion par des blogueurs nationalistes russes, montre que ce terme a acquis une grande popularité dans le monde entier, touchant selon les pays des segments différents. Si une partie de l’extrême-droite française s’est appropriée le terme, celui-ci connaît surtout un grand succès auprès de sphères d’extrême-gauche situées en Amérique du Sud. Des bots et comptes de spam semblent utilisés pour amplifier la visibilité de ces contenus.

 

L’article La propagande russe à l’épreuve de la déplateformisation est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

06.09.2022 à 15:34

Décès de notre président et fondateur François-Bernard Huyghe

Rédaction OSI

Nous avons appris aujourd’hui avec beaucoup de tristesse le décès de notre Président et fondateur François-Bernard Huyghe auprès de son éditeur Hubert de Langle. Nous adressons nos plus sincères condoléances à ses proches et à tous ceux qui l’ont connu.

L’article Décès de notre président et fondateur François-Bernard Huyghe est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

Lire plus (266 mots)

Paris, le 6 septembre 2022

Nous avons appris aujourd’hui avec beaucoup de tristesse le décès de notre Président et fondateur François-Bernard Huyghe auprès de son éditeur Hubert de Langle. Nous adressons nos plus sincères condoléances à ses proches et à tous ceux qui l’ont connu.

Docteur d’Etat en sciences politiques et HDR, directeur de recherche à l’IRIS et enseignant au CELSA Paris IV Sorbonne, François-Bernard Huyghe était un spécialiste incontesté des questions liées à la désinformation. Ses grandes qualités de pédagogue, son érudition et sa gentillesse ont marqué de nombreuses générations d’étudiants en communication et en intelligence économique.

Auteur de nombreux ouvrages de référence en science politique, ses nombreuses études ont grandement contribué à structurer le champ de la recherche sur les phénomènes de manipulation de l’opinion. Son dernier essai, La Bataille des Mots, paru chez VA Éditions en juin 2022, s’inscrivait dans la droite ligne de ses recherches sur la dimension sémantique des clivages qui traversent la vie politique française.

Nous aurons à cœur au sein de l’Observatoire de poursuivre ses travaux sur ces phénomènes en constante mutation, et de faire vivre ainsi ses réflexions, plus que jamais d’actualité.

L’article Décès de notre président et fondateur François-Bernard Huyghe est apparu en premier sur Observatoire stratégique de l'information.

3 / 10
  GÉNÉRALISTES
Basta
Blast
L'Autre Quotidien
Alternatives Eco.
La Croix
Le Figaro
Euronews
France 24
Le Monde
Libération
Mediapart
FTVI
HuffPost
L'Humanité
LCP
La Tribune
Le Media
  INTERNATIONAL
Equaltimes
CADTM
Courrier Europe Ctle
Courrier International
Global Voices
Info Asie
Inkyfada
I.R.I.S
Jeune Afrique
Kurdistan au féminin
N-Y Times
Orient XXI
Of AFP
Rojava I.C
Toute l'Europe
  OSINT / INVESTIGATION
OFF Investigation
OpenFacto°
Bellingcat
Disclose
G.I.J.N
  MÉDIAS D'OPINION
AOC
Au Poste
Cause Commune
CrimethInc.
Issues
Les Jours
Le Monde Moderne
LVSL
Marianne
Médias Libres
Quartier Général
Rapports de force
Reflets
Rézo
StreetPress
  OBSERVATOIRES
Armements
Acrimed
Catastrophes naturelles
Conspis
Culture
Extrême-droite
Human Rights
Inégalités
Information
Internet actu ✝
Justice fiscale
Multinationales
Situationnisme
Sondages
Street-Médics
Routes de la Soie
Vrai ou Fake ?
🌓