LePartisan.info À propos Podcasts Fil web Écologie Blogs Revues Médias
Touteleurope.eu
Souscrire à ce flux
Site institutionnel de référence sur les questions européennes

Accès libre Hymnes européens

▸ les 12 dernières parutions

01.03.2024 à 13:08

La Commission européenne approuve le déblocage de 137 milliards d’euros pour la Pologne

Matthieu Quentin

“Aujourd’hui, nous tournons une page sur les questions d’état de droit avec la Pologne, car nous reconnaissons les progrès importants réalisés par le gouvernement”, s’est félicitée la vice-présidente tchèque de la Commission européenne Věra Jourová [RFI]. Jeudi 29 février, le versement de 137 milliards d’euros de fonds à destination de Varsovie a été formellement approuvé […]

L’article La Commission européenne approuve le déblocage de 137 milliards d’euros pour la Pologne est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

Texte intégral (2033 mots)
Un décaissement de 6,3 milliards d'euros pourrait être annoncé dans les prochaines semaines afin de stimuler la reprise économique polonaise à la suite de la pandémie de Covid-19 - Crédits : gkwt1 / iStock
Un décaissement de 6,3 milliards d’euros pourrait être annoncé dans les prochaines semaines afin de stimuler l’économie polonaise - Crédits : gkwt1 / iStock

Aujourd’hui, nous tournons une page sur les questions d’état de droit avec la Pologne, car nous reconnaissons les progrès importants réalisés par le gouvernement”, s’est félicitée la vice-présidente tchèque de la Commission européenne Věra Jourová [RFI]. Jeudi 29 février, le versement de 137 milliards d’euros de fonds à destination de Varsovie a été formellement approuvé par l’exécutif européen, qui avait annoncé cette décision la semaine dernière. “Les nouvelles d’aujourd’hui sont très importantes pour nous. C’est le résultat des efforts déployés par le gouvernement actuel, qui s’efforce d’être efficace”, a salué de son côté le vice-ministre polonais des Affaires étrangères, Andrzej Szejna [El País].

Cette somme était bloquée depuis 2022 “au titre de manquements à l’état de droit (justice indépendante et lutte contre la corruption, respect des oppositions et des minorités, protection des journalistes…)”, explique l’Opinion. “Les fonds – 76,5 milliards de fonds de cohésion destinés à relever le niveau de vie dans les pays les plus pauvres de l’Union, et 60 milliards du plan de relance pour la transition verte et numérique – pourront être versés progressivement d’ici à 2027″, après approbation du Conseil, poursuit le quotidien.

Réconciliation entre Bruxelles et Varsovie

Comme le note Euronews, “la principale raison du déblocage est l’engagement de restaurer l’indépendance judiciaire, qui fait partie de la mission politique” de la coalition de centre-gauche dirigée par le nouveau Premier ministre polonais Donald Tusk, après les huit années au pouvoir du parti nationaliste Droit et Justice (PiS).

Celui-ci avait notamment “réorganisé les relations entre les tribunaux, nommé des juges favorables au parti à des postes de haut niveau et, de manière plus controversée, [avait] habilité la chambre disciplinaire de la Cour suprême à punir les magistrats en fonction du contenu de leurs jugements”, poursuit la chaîne européenne. La primauté du droit européen avait également été remise en cause dans “un arrêt de la Cour constitutionnelle polonaise, selon lequel certaines parties du droit européen ne sont pas compatibles avec la constitution polonaise”, rappelle la chaîne télévisée allemande Tagesschau.

A rebours de cette décision, Donald Tusk avait “promis à ses compatriotes un rapprochement avec Bruxelles afin de débloquer les aides gelées”, lors de sa campagne électorale en décembre dernier [Der Spiegel]. Le 20 février, le ministre polonais de la Justice Adam Bodnar était “à Bruxelles pour présenter le nouveau plan du gouvernement constitué de lois visant à revenir sur les réformes controversées” du précédent parti au pouvoir, note la Deutsche Welle.

Argent frais

Jeudi, la Commission a approuvé “le versement d’une première tranche de 6,3 milliards d’euros au titre du plan de relance post-Covid, sur un total qui pourra atteindre 59,8 milliards en prêts et subventions d’ici à 2027, si la Pologne satisfait à toutes les exigences en matière de réformes et d’investissements” [La Libre]. Sur les 76,5 milliards d’euros restants (politique de cohésion 2021-2027, pêche, agriculture et financement des affaires intérieures), le pays “pourrait recevoir au cours des prochaines semaines 600 millions d’euros”, rapporte le média espagnol El País.

Certains fonctionnaires européens soulignent toutefois “que les propositions du plan d’action polonais ne peuvent pas entrer en vigueur sans l’approbation du président Andrzej Duda […], fervent allié du parti Droit et Justice”, rappelle RFI. Ce qui pourrait contrarier les projets du gouvernement polonais, qui désire également mettre fin “avant les élections européennes de début juin [2024]” à une procédure lancée en 2017 par la Commission contre Varsovie pour violations de l’état de droit [Der Spiegel].

2026 en ligne de mire

Une analyse menée par un cabinet de conseil pour la Commission suggère par ailleurs que“43 des 56 investissements prévus par le plan de relance polonais pourraient ne pas être mis en œuvre avant la fin du mois d’août 2026″ [Euractiv]. Or “les étapes et les objectifs doivent être atteints d’ici au 31 août 2026″, les paiements eux-mêmes ne pouvant juridiquement être effectués après le 31 décembre 2026.

De fait, la Pologne n’est “qu’à mi-chemin sur la voie du rétablissement de l’état de droit, [il reste] encore beaucoup à faire”, préviennent des fonctionnaires européens cités par Euronews. Et en cas de “renversement des engagements”, Bruxelles dispose toujours “d’outils permettant d’interrompre les paiements”, met en garde l’un d’eux.

Les autres sujets du jour

 Economie

 Elections européennes

 Guerre en Ukraine

L’article La Commission européenne approuve le déblocage de 137 milliards d’euros pour la Pologne est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

01.03.2024 à 09:40

Elections européennes : Valérie Hayer désignée tête de liste pour Renaissance

Arthur Olivier

Renaissance a sa candidate. Le bureau exécutif du parti macroniste a validé, jeudi 29 février, le nom de Valérie Hayer pour porter les couleurs de la majorité présidentielle à l’occasion des élections européennes. “La confiance du président de la République m’honore et m’oblige, et je mettrai toute ma détermination et mon énergie dans cette campagne”, […]

L’article Elections européennes : Valérie Hayer désignée tête de liste pour Renaissance est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

Texte intégral (1011 mots)
Au Parlement européen, Valérie Hayer est devenue présidente du groupe centriste Renew Europe en janvier
Au Parlement européen, Valérie Hayer est devenue présidente du groupe centriste Renew Europe en janvier - Crédits : Alain Rolland / Parlement européen

Renaissance a sa candidate. Le bureau exécutif du parti macroniste a validé, jeudi 29 février, le nom de Valérie Hayer pour porter les couleurs de la majorité présidentielle à l’occasion des élections européennes. “La confiance du président de la République m’honore et m’oblige, et je mettrai toute ma détermination et mon énergie dans cette campagne”, a-t-elle déclaré dans la foulée sur le plateau du journal télévisé de TF1.

Agée de 37 ans, issue du monde agricole et ancienne vice-présidente du conseil départemental de la Mayenne, Valérie Hayer a été assistante parlementaire au Sénat puis au Parlement européen aux cotés de l’ancien ministre centriste Jean Arthuis. Elue en 2019 sur la liste portée par Nathalie Loiseau, elle s’est illustrée sur les questions budgétaires dans l’hémicycle strasbourgeois. Valérie Hayer coordonnait les positions de son groupe, Renew Europe, troisième force politique à Strasbourg et Bruxelles, au sein de la commission des Budgets. Elle a été rapporteure sur des dossiers tels que le cadre financier pluriannuel 2021-2027, le plan de relance européen et les ressources propres de l’Union européenne.

En janvier, elle est devenue présidente du groupe Renew Europe alors que son prédécesseur Stéphane Séjourné était nommé ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Une promotion qui l’a propulsée comme la Française la plus influente au Parlement européen, selon le baromètre EU Matrix.

Si l’intégralité de la liste macroniste n’est pas connue, l’alliance entre Renaissance, le Modem, Horizons et le Parti radical a déjà un slogan : “Besoin d’Europe”. Ainsi qu’une date de lancement de campagne : le 9 mars à Lille.

L’article Elections européennes : Valérie Hayer désignée tête de liste pour Renaissance est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

29.02.2024 à 18:39

[Quiz] Connaissez-vous… les premiers pays agricoles de l’Union européenne ?

Hugo Palacin

Le Salon international de l’agriculture s’est ouvert à Paris samedi 24 février. L’occasion, comme tous les ans, de mettre en lumière la richesse et la diversité du monde agricole français. Dans de nombreux domaines, la France fait figure de premier pays européen producteur. Mais pas toujours là où on le pense ! D’autres Etats membres […]

L’article [Quiz] Connaissez-vous… les premiers pays agricoles de l’Union européenne ? est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

Texte intégral (588 mots)

Le Salon international de l’agriculture s’est ouvert à Paris samedi 24 février. L’occasion, comme tous les ans, de mettre en lumière la richesse et la diversité du monde agricole français. Dans de nombreux domaines, la France fait figure de premier pays européen producteur. Mais pas toujours là où on le pense ! D’autres Etats membres de l’Union européenne possèdent, eux aussi, une agriculture très productive dans certains domaines…

Céréales, bœuf, porc, moutons, volaille, lait, fruits et légumes, vin, huile d’olive, bière, champignons : saurez-vous retrouver, dans chacune de ces 11 catégories, le pays de l’UE leader en termes de production ?

Comment jouer ?

Cliquez sur “Play quiz” pour lancer la partie. Vous disposez alors de 5 minutes pour trouver un maximum de bonnes réponses.

Cliquez ensuite sur les bonnes réponses. Vous disposez de 7 essais. Le nombre de bonnes (correct) et de mauvaises (wrong) réponses s’affichent au-dessus.

Une fois la partie commencée, si vous donnez votre langue au chat, cliquez sur “give up” pour afficher les bonnes réponses.

N’hésitez pas à refaire le quiz pour améliorer votre score et à le partager avec vos amis.

L’article [Quiz] Connaissez-vous… les premiers pays agricoles de l’Union européenne ? est apparu en premier sur Touteleurope.eu.

3 / 12
  GÉNÉRALISTES
Basta
Blast
L'Autre Quotidien
Alternatives Eco.
La Croix
Le Figaro
Euronews
France 24
Le Monde
Libération
Mediapart
FTVI
HuffPost
L'Humanité
LCP
La Tribune
Le Media
  INTERNATIONAL
Equaltimes
CADTM
Courrier Europe Ctle
Courrier International
Global Voices
Info Asie
Inkyfada
I.R.I.S
Jeune Afrique
Kurdistan au féminin
N-Y Times
Orient XXI
Of AFP
Rojava I.C
Toute l'Europe
  OSINT / INVESTIGATION
OFF Investigation
OpenFacto°
Bellingcat
Disclose
G.I.J.N
  MÉDIAS D'OPINION
AOC
Au Poste
Cause Commune
CrimethInc.
Issues
Les Jours
Le Monde Moderne
LVSL
Marianne
Médias Libres
Quartier Général
Rapports de force
Reflets
Rézo
StreetPress
  OBSERVATOIRES
Armements
Acrimed
Catastrophes naturelles
Conspis
Culture
Extrême-droite
Human Rights
Inégalités
Information
Internet actu ✝
Justice fiscale
Multinationales
Situationnisme
Sondages
Street-Médics
Routes de la Soie
Vrai ou Fake ?
🌓